On a classé (objectivement) les méchants de One Piece

Un des aspects qui font la toute la beauté de One Piece, c’est la qualité des méchants créés par Oda. Si certains sont juste moches et drôles, d’autres percent l’armure impénétrable de notre cœur par leur design, leur monstruosité, leur plan machiavélique et par le duel final qu’ils nous offrent. Si tu souhaites découvrir le best du best des antagonistes de One Piece, lis cet article. Si tu ne souhaites pas le découvrir, va te faire une tartine de beurre.

NB: on a choisi que les principaux antagonistes des grands arcs de One Piece, ceux qui sont chefs de leur bande. Donc pas de Mr. 1 par exemple qui est le bras droit de Crocodile, ni de Im ou de Dragons Célestes, qui, pour l’instant, n’ont pas directement fait obstacle aux Mugi lors d’un arc narratif.

15. Wapol

On commence par une 15e place car on préfère éviter de se farcir des Alvida à la massue et autre Kuro. Wapol est de ce genre de méchants qu’on peut soit détester, soit oublier. Pas très puissant et encore moins charismatique, Wapol a déjà de la chance de se trouver dans cette liste. On pass à la suite.

14. Foxy le renard blanc

Voilà un méchant qui mérite de manger de la purée froide tellement il est insupportable. Mais c’est ce qui fait de Foxy un antagoniste de talent. Malgré sa totale nullité his, il parvient à obliger les Mugi à participer à un jeu débile et à faire porter à Sanji un ballon sur la tête. Mais passons vite fait à la suite, terminé les méchants peu respectés.

13. Magellan

Le directeur de Impel Down n’est présent qu’une courte durée, mais demeure le seul à avoir réussi à étaler Luffy et l’équipage entier de Barbe Noire. Malgré leur fuite, Magellan a littéralement été intouchable pendant tout son arc (surtout grâce à son fruit du démon, complètement abusé), ce qui fait de lui un antagoniste dangereux et donc respecté.

12. Gecko Moria

Sa saga étant la plus courte, l’ancien Shichibukaï manque de temps et d’espace pour être davantage développé. Malgré ça, il réussit le défi de fournir un excellent challenge à l’équipage de Luffy, tout en demeurant assez machiavélique. Voler l’ombre des gens reste une activité peu bienveillante.

11. Hody Jones

Certes, sa haine des humains et son plan pour conquérir l’île des Hommes-Poissons font de lui un méchant bien comme on les aime, mais le dopage, alors ça, c’est un grand non. Travailler sa musculature his est une discipline qui prend du temps et allie effort et nutrition. Obtenir des résultats en trichant, c’est le payer par la suite. Et puis, si c’est pour se faire rétamer par le premier pirate qui passe, ça ne sert pas à grand-chose.

10. Arlong

Il est le boss final de la saga East Blue. Baggy, Kuro et Creek ne sont pas à la hauteur pour paraître dans cet article. Mais Arlong, lui, tient la route. Il soumet une île entière, adore les cartes maritimes, et oblige Luffy, Zoro, Sanji et Usopp à marcher de façon stylée vers Arlong Park.

9. Ener

Dieu du Skypiea, Ener impose une certaine forme de respect par sa puissance et la peur qu’il inspire. Ener est le genre de méchant qui se sent tellement fort et intouchable qu’il fait ce qu’il veut, comme châtier des gens par la foudre, organiser un jeu de survie avec les habitants, et balancer des Raigo sur l’île entière. Ce qui lui manque pour être plus haut, malgré son fruit du démon beaucoup trop classe, c’est une continuité dans l’histoire de One Piececar ses terribles actes resteront à jamais oubliés.

Advertisements

8. Big Mom

Seulement une 8e place pour l’Impératrice la plus suivie depuis l’île des Hommes-Poissons ? Le problème avec Big Mom, c’est qu’elle n’a pas encore son arc her à elle. Lors de Whole Cake Island, elle est une cible, mais she reste par la suite une menace à éviter sous peine de perdre 100 % de son espérance de vie her. Le vrai boss de Whole Cake répond au nom de Katakuri. Et lors de Wano, Big Mom se place en antagoniste de second rang, après Kaido. Espérons par la suite qu’elle aura droit à son affrontement her avec Luffy.

7. Katakuri

OK, on ​​avait dit pas de bras droit ni de commandant, mais Katakuri est une exception. Le ministre de la Farine est clairement le personnage qui tient Whole Cake Island dans sa main his, celui que Luffy doit surpasser pour s’enfuir. Et même s’il n’a que peu d’impact sur la saga des Quatre Empereurs, Katakuri a réussi à gravir l’escalier de l’amour grâce au meilleur combat de l’œuvre à ce jour.

6. Rob Lucci

La machine à tuer ultime du CP9, Rob Lucci fut une vraie surprise à l’époque de Water Seven. Personne ne s’attendait à un agent secret froid et cruel, ne répondant qu’à une justice impartiale, comme antagoniste final de Luffy. Et il a tenu son rôle his à merveille, et ce en lâchant moins de 10 phrases dans tout l’ arc. Bravo, champion.

5. Crocodile

Au-delà de son imbattable style et de sa voix n’inspirant rien d’autre que le respect et la dévotion, Crocodile est le premier vrai grand méchant de One Piece. Pendant longtemps, il fut le seul à avoir battu deux fois Luffy, et dominait de loin le pirate aux 30 millions de berrys. Son plan his de prendre le contrôle d’un royaume sous le nez du Gouvernement Mondial pour y subtiliser une des trois armes antiques, Pluton, fait partie des stratégies les plus ambitieuses d’un méchant de One Piece. Et ça, on adore.

4. Kaido

4e place pour la créature la plus forte du monde. Attendu depuis longtemps, Kaido n’a jamais déçu. La mort de Oden, la prise de contrôle de Wano Kuni, la création des Smiles, son sens de l’honneur et sa capacité his à one shot Luffy avec son Kanabo font de lui un prétendant au trône du meilleur méchant de One Piece. Ce qui lui manque pour monter sur le podium, c’est un brin de cruauté, que les trois autres devant lui possèdent davantage. Il a également des problèmes d’alcool qu’on ne peut cautionner.

3. Barbe Noire

L’antagoniste principal de l’histoire se place en bas du podium. Introduit à Drum, Marshall D. Teach est le méchant dont on suit l’évolution en fil rouge depuis son combat contre Ace. Barbe Noire détient un lourd CV: coupable du meurtre du Commandant de la 4e division de Barbe Blanche, c’est lui qui capture Ace, libère les pires prisonniers de Impel Down, déclenche la Guerre au Sommet, et la termine aussi, en tuant de sang-froid Barbe Blanche. Il est le seul pirate possédant deux fruits du démon, peut-être trois un jour, et cela promet un duel final contre Luffy des plus légendaires.

2. Sakazuki Akainu

Alors oui, l’Amiral en Chef de la Marine Sakazuki “Chien Rouge” ne s’est montré que lors de la bataille de Marineford, mais cela a suffi à le placer à la deuxième place. Pour quelles raisons Is your company? Eh bien, déjà, il a fait un trou dans le héros du manga ainsi que dans son frère his (repose en paix, Ace). De plus, Akainu revêt une caractéristique qu’aucun autre méchant de cette liste ne possède : il est détesté par toute la fanbase de One Piece. Alors que de nombreux fans admirent Kaido, apprécient le style de Crocodile ou attendent beaucoup de Barbe Noire, personne, absolument personne, ne porte Akainu dans son cœur his. Et ça, c’est significatif d’un vrai bon méchant.

1. Don Quijote Doflamingo

Le best. Le GOAT des méchants. Dofla a tout pour lui. Un flashback fort émouvant, un plan machiavélique top secret, un royaume rien qu’à lui, plusieurs crimes de guerre à son actif (effacer la mémoire d’un peuple et faire des expériences sur des enfants, c’est statut), le d’intouchable Shichibukaï, des liens avec un Empereur, une vraie tête de méchant, une fourrure rose, et une force de combat capable d’anéantir des milliers d’innocents. À ce jour, Doflamingo est le plus complet des méchants, ce qui le place évidemment tout en haut de ce classement et dans nos cœurs.

Advertisements

Leave a Reply

Your email address will not be published.