One Piece : L’arc Wano Kuni est-il trop long ?

par samirrah

– Publié le 28 Avr 2022 à 13:05

L’arc Wano Kuni n’en finit plus dans One Piece, étant même devenu officiellement le plus long de toute la saga. Mais si la hype était clairement là au début, n’en est-on pas arrivé à un moment ou l’arc est devenu… trop long ?

Revenons quelques années plus tôt. Le chapitre 909 de One Piece sortait en ce beau jour estival du 29 juin 2018. Après l’avoir teasé depuis Punk Hazard et la rencontre avec les deux moitiés de Kinemon, Oda nous offrait enfin l’arc Wano Kuni et ses samoura attendus, qui devait être à la fois une bataille mythique avec des sabreurs de génie et le monstrueux équipage de la plus puissante des créatures au monde : Kaidô ; mais aussi devait être plein de révélations sur le One Piece et le siècle oubliée. Mais si l’on a eu droit à certains twist, certains commencent tout de même à trouver le temps long.

Un rythme inégal dans les combats

Il faut dire que ce sentiment est accentué par le long teasing de nombreux combattants de l’équipage de Kaidô, que ce soit les Tobi Roppo ou les Okanban, qui ont eu au final des combats extrêmement courts. On s’étonne alors qu’il ait fallu autant de chapitres dans Wano Kuni pour mettre en place une intrigue finale autour de ces tous petits affrontements. La palme allant évidemment au combat Zoro/King, qui s’est achevé extrêmement rapidement quad on pense au fait que King est le dernier d’un race surpuissante directement délogée par les Tenryubito.

Advertisements

Big Mom, l’insupportable réapparition

Mais si ces combats brillent par une introduction disproportionnée par rapport à leur conclusion, il ya pire : le running-gag Big Mom. La Yonkou est présente depuis déjà le chapitre 907, avant même le lancement de l’arc, lorsqu’elle annonce au téléphone à Kaidô qu’elle veut se payer Luffy. Mais malheureusement depuis, elle a surtout semblé être de trop de la narration, étant constamment évacuée par le mangaka à travers des « trucs » un peu loufoques, comme quad Robin aidée de Jinbei l’avait loin combat.

Des revelations frustrantes

Et au-delà de la question des combats, il ya bien évidemment le problème des révélations. On a évidemment eu droit il ya quelques semaines à l’annonce de la véritable identité du Hito Hito no Mi, modèle Nika. Mais c’est un faible cadeau quad on sait que depuis plusieurs dizaines de chapitres, Momonosuke a entre les mains le journal de son père his, détenu par Yamato. Si Oda aime faire traîner les petits secrets de sa saga his, savoir que l’ on a accès depuis plus de 50 chapitres à ce journal, auquel les héros ne cessent de faire référence, c’est une frustration qui rend le temps encore !

Advertisements

Leave a Reply

Your email address will not be published.