One Piece: Nika et Joy Boy, en réalité deux héros différents ?

par samirrah

– Publié le 23 Mai 2022 à 13:46

Et si Nika était en fait le tout premier possesseur de fruit du démon ? Une possession qui aurait eu lieu bien avant même le siècle oublié, et l’époque du fameux Joy Boy !

Quand dans One Piece on pense aux origines du monde actuel dans lequel se meuvent les héros de la saga, on pense évidemment au siècle oublié, d’autant plus mis en avant actuellement qu’avec l’éveil du Hito Hito no mi modèle Nika Luffy a ressuscité Joy Boy. La version 2.0 d’un individu qui a vécu il ya 800 ans, et avait pour autre nom Nika. Un individu qui semble par ailleurs à l’origine de tout dans One Piece, des armes antiques aux secrets de de ce monde, pour aller jusqu’aux fruits du démon. Mais ne se trompe-t-on pas en pensant justement que les fruits du démon débuteraient à cette date ? Et s’ils remontaient encore plus en arrière ? Avec un possesseur du fruit du démon différent ?

Un bien plus vieil ancêtre pour Luffy

À l’origine, Shandora

En effet, on a appris durant cet arc Wano Kuni qu’il y avait deux entité mythiques bien connus pour avoir tenté de libérer le monde, à savoir Joy Boy et Nika. Après avoir appris le véritable nom du gomu gomu no mi, ces deux figures se sont rassemblées en une seule. Mais n’est-ce pas là un abus, une façon pour Oda de nous induire en erreur. On sait en effet que Joy Boy peut être le nom de plusieurs personnes différentes, puisque c’est le cas de Luffy et du guerrier d’il ya 800 ans. Ne suivrait-on pas le même schéma pour Nika ?

Advertisements

C’est d’autant plus possible qu’au vu des indices laissés sur l’apparence de ce Dieu Soleil, il semble clair qu’il appartienne à la civilisation de Shandora. Or l’île a été construite il ya 1100 ans, et ce par les Shandias, qui faisaient partie des trois peuple avec les Skypiéns et Bilcans vivant auparavant sur la Lune. Nika pourrait ainsi être le fondateur de cette branche dissidente de Luniens souhaitant s’installer sur la terre et non dans le ciel, une décision motivée par son goût his pour la liberté. C’est cette même inclination qui l’aurait ainsi poussé, une fois sur Grand Line, à libérer les esclaves.

Le premier possesseur de fruit du démon ?

Et dans cette volonté d’aider les esclaves, il aurait utilisé son savoir de Lunien pour développer les fruits du démon, déclinaison d’un modèle unique dont il serait le créateur : le Hito Hito no mi modèle. Avec ces fruits du démon, il aurait ainsi espéré donné de gros pouvoirs aux individus isolés. Ces derniers n’auraient alors plus à obéir aux différentes autorités, dont l’État – faisant peut-être même de Nika le précurseur de la piraterie. Une hypothèse qui peut s’appuyer sur un fait : les fruits du démon étaient déjà commun il ya 800 ans. Non seulement Joy Boy en avait un, mais aussi Toki. Les fruits du démon occupaient déjà le même genre de place à l’époque qu’aujourd’hui. Ils avaient ainsi déjà une longue histoire à ce moment. Une histoire vieille de 300 ans ?

Advertisements

Leave a Reply

Your email address will not be published.